Comment Fonctionne un Synthétiseur ?

N’hésitez pas à consulter notre comparatif : meilleur synthétiseur

La musique est l’art de combiner les sons de façon agréable à l’oreille. Faire de la musique aujourd’hui est une chose aisée grâce à la multiplicité des instruments. Ces derniers connaissent une évolution constante et certaines spécialisations qui augmentent leurs précisions.

Comment Fonctionne un Synthétiseur 

Nous allons nous intéresser dans cet écrit à un instrument de musique précis. Il s’agit des synthétiseurs. En partant des généralités sur les synthétiseurs, nous parlerons des différents types et de leur fonctionnement.

Qu’est-ce qu’un synthétiseur ?

Le synthétiseur désigne un appareil de musique numérique ou électronique qui a pour principal objectif la synthèse de son. Encore appelé « synthé », le synthétiseur est un instrument électronique qui crée ou modifie les sons sous la forme de signal électrique à partir d’un jeu de filtres et de générateurs.

Le contrôle du synthétiseur est effectué par un trigger. Dans la majorité des cas, le trigger est un piano. C’est pourquoi, il est souvent catégorisé dans les claviers piano. La plupart des instrumentistes n’utilisent que cette fonction du synthétiseur, mais c’est du gâchis !

Les synthétiseurs offrent une qualité de son exceptionnelle combinée à une capacité créative performante permettant de l’utiliser aussi bien en studio d’enregistrement qu’en concert. Les derniers modèles de synthétiseur sont compacts, faciles à transporter et sont très fiables.

On distingue les synthétiseurs analogiques et synthétiseurs numériques.

A regarder aussi : Test et Avis Synthétiseur Alesis Melody 61

Les synthétiseurs analogiques

Les synthétiseurs analogiques ne comportent que des éléments électroniques analogiques. Il s’agit entre autres de diodes, résistances, transistors, condensateurs, etc. Ces instruments datent des années 60 à 70.

Le son produit par un synthétiseur analogique est un signal qui provient d’une tension électrique. Les tensions électriques assimilées aux signaux varient entre zéro (0) et cinq (5) volts. Cette variation a un effet sur le signal et par la suite sur la qualité du son.

Les composants électroniques de ce type de synthétiseur sont influencés par les conditions externes tels que : la chaleur et l’humidité. De ce fait, il est important de les accorder de façon régulière. Qu’en est-il des synthétiseurs numériques ?

Les synthétiseurs numériques

Apparus dans les années 80, les synthétiseurs numériques sont de la même génération que la micro-informatique. Ils sont ancrés sur les technologies numériques que nous connaissons tous aujourd’hui : mémoire ROM et mémoire RAM, processeurs et microprocesseurs, etc.

À l’instar de tout appareil électronique, l’information transite grâce à des signaux qui contrairement aux synthétiseurs analogiques ne sont plus analogiques. Il s’agit ici de signaux numériques qui fonctionnent suivant le code binaire (0 et 1). De ce fait, les variations de tensions électriques ne perturbent plus la qualité du signal. Celui-ci reste constant et stable, quelles que soient les conditions externes.

Les synthétiseurs numériques offrent un son optimal et leur technologie a permis d’établir une norme de communication. Cette norme régit donc l’échange entre différents synthétiseurs ainsi qu’avec les PC. Il s’agit de la norme MIDI.

En définitive, la majorité des synthétiseurs disponibles sur marché se fondent sur les technologies numériques. Bien que basés sur du numérique, certains synthétiseurs sont à modélisation analogique. En effet, ils sont munis de potentiomètres similaires et fournissent des sons de même type que les synthétiseurs analogiques en se servant d’éléments numériques. Néanmoins, il existe des synthétiseurs qui intègrent électronique analogique et électronique numérique pour vous offrir des sons gros et chaleureux, mais aussi des facultés de mémorisation et de communication.

A voir aussi : Test et Avis Synthétiseur AKAI Professional MPK MINI MK2