Nos Conseils pour Rooter Android

Si vous souhaitez passer en mode « superuser » sur votre téléphone ou tablette Android, vous allez devoir le rooter. Comment rooter Android ? C’est très simple, on vous explique tout ça juste ici.

Pourquoi Rooter Android ?

Le root permet d’accéder aux fichiers systèmes de mobile ou de la tablette concernée. Ces fichiers sont normalement inaccessibles pour un appareil Android non rooté.

Cela est notamment dû à des questions de sécurité : il serait trop dangereux de donner un accès libre aux fichiers système. Cela dit, Google permet quand même, aux utilisateurs, individuellement, de rooter leur Android simplement. Avoir un appareil Android rooté permet ensuite de faire des modifications autrement impossibles.

Rooter Android

Comment Rooter Android : Tutoriels

Si vous souhaitez rooter votre tablette ou smartphone Samsung, vous trouverez de nombreux tutoriels sur Internet. Les smartphones Nexus sont aussi très faciles à rooter et de nombreux développeurs vous montrent la marche à suivre sur Internet.

Pour les mobiles Sony ou LG, il peut être un peu plus difficile de rooter Android, car cela demande plus de manipulation. De plus, pour ces marques, cela implique la perte de la garantie constructeur.

Comment Rooter Android en un Clic ?

Si vous n’êtes pas développeur ou assez geek pour rooter Android seul, sachez qu’il existe des petits programmes qui vous donnent la possibilité de rooter Android en un clic.

Le logiciel Kingo Root le fait précisément. Il suffit de télécharger le logiciel puis de brancher votre téléphone à votre ordinateur. Ensuite, appuyez sur le bouton « ROOT » et le tour est joué.

Rooter Android

Root Android : et la Garantie ?

Avant de rooter votre appareil, penser à vérifier que le programme ou le tutoriel choisi correspond à votre modèle. Vérifiez la marque, la référence, la version d’Android qui tourne sur l’appareil fin de vous assurer que le root est possible.

Enfin, sachez que faire un root Android n’a aucune incidence sur la garantie de votre produit. Selon une directive européenne, le root n’implique pas la perte de la garantie matérielle de deux ans, sauf si le constructeur est en capacité de prouver que le root a endommagé l’appareil.